Le Wushu et la déshydratation - Push-up

Le Wushu et la déshydratation

 

Déshydratation

 

La déshydratation se produit lorsque survient une perte de 1 % ou plus du liquide par rapport à la masse corporelle. Les symptômes immédiats comprennent des maux de tête, de la fatigue et des frissons. La déshydratation peut parfois entraîner des troubles cardiovasculaires, à savoir l’augmentation progressive de la fréquence cardiaque, indépendamment de l’effort pendant une activité prolongée, en particulier par fortes chaleurs. En outre, une baisse du volume sanguin entraîne l’hypotension. Si cette baisse n’est pas corrigée, les organes du corps sont privés d’un flux sanguin adéquat, ce qui peut notamment provoquer un accident vasculaire cérébral, une crise cardiaque, une insuffisance rénale ou la défaillance d’un organe. Si vous vous entraînez par temps chaud pendant une heure ou plus, choisissez une boisson hypotonique pour le sport plutôt que de l’eau et buvez-en toutes les 10 à 15 minutes.

 

Crampes de chaleur

 

Les crampes de chaleur désignent des spasmes musculaires douloureux et involontaires qui surviennent généralement lors d’un entraînement intensif dans un environnement chaud. Souvent, la raison en est que le corps n’est pas correctement préparé à l’effort ou un athlète porte trop de couches de vêtements. Une perte excessive d’électrolyte et de liquide peut favoriser les crampes de chaleur. Si vous ressentez de tels douleurs, arrêtez-vous immédiatement et n’essayez pas d’étirer le muscle affecté. Massez légèrement la zone et réhydratez-vous avec une boisson énergétique. Ne reprenez pas l’activité physique avant que la crampe ne disparaisse complètement.

 

Épuisement par la chaleur

 

L’épuisement dû à la chaleur résulte de l’incapacité du corps à se refroidir lorsqu’il est exposé à des températures élevées, et il s’accompagne souvent d’une déshydratation, qui empêche le cœur de fournir du sang oxygéné aux organes et aux muscles. Les symptômes comprennent fatigue, faiblesse, frissons, maux de tête, transpiration abondante, étourdissements, évanouissements, nausées et diminution de la pression artérielle. Pour éviter l’épuisement dû à la chaleur, réduisez vos efforts et augmentez progressivement l’intensité et la durée sur une période de deux semaines jusqu’à ce que vous vous soyez acclimaté à la chaleur en toute sécurité. Par temps chaud, souvenez-vous d’inclure des pauses pendant une activité prolongée.

 

Coup de chaleur

 

L’insolation (hyperthermie maligne ou encore coup de chaleur) se produit lorsque votre température corporelle centrale dépasse les 40°. Un effort intense dans un environnement chaud peut en être la cause. Un coup de chaleur peut avoir pour effet de produire des dysfonctionnements du système nerveux central et de plusieurs organes. Cela peut être fatal s’il n’est pas traité immédiatement. Les symptômes comprennent une hyperventilation, altération de l’état mental, étourdissements, confusion, incapacité à marcher, perte d’équilibre, effondrement et convulsions, et pouvant entraîner un coma. S’il semble que quelqu’un avec qui vous vous entraînez souffre de chaleur ou d’insolation, éloignez-le de la chaleur et essayez de baisser la température de son corps avec l’application de froid jusqu’à l’arrivée des secours.

Pin It on Pinterest